Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    N馗rologie    Publicit
NEWS
Comment

Accueil
News
ノconomie
Article
ノconomie

Niger: la fermeture d置ne des plus grandes mines d置ranium

Publi le mercredi 31 mars 2021  |  RFI
Niger:
ゥ Autre presse par DR
Niger: l`ONG ROTAB partie civile dans le dossier de ォl`uraniumgateサ
Comment


12 mn
L置ne des plus grandes mines souterraines d置ranium au monde ferme ses portes. La Compagnie mini鑽e d但kouta (Cominak), filiale d丹rano cycle (multinationale fran軋ise, ex-Areva), qui exploitait depuis 1978 des gisements d置ranium dans la province d但gadez au nord du Niger, arr黎e sa production ce mercredi 31 mars. Une fermeture r饌lis馥 dans des conditions non satisfaisantes pour les ONG qui d駭oncent, au-del du cot social, un lourd h駻itage qui aura des cons駲uences sanitaires et environnementales.

L置ranium, c弾st le combustible des centrales nucl饌ires. Car la fission de l置ranium produit une tr鑚 grande quantit d'駭ergie qui permet de faire tourner les turbo-alternateurs des centrales nucl饌ires et donc de produire de l'駘ectricit. Un minerai tr鑚 recherch par les pays qui se sont dot駸 de centrales 駘ectronucl饌ires et en particulier par la France qui dispose d置n important parc nucl饌ire avec 56 r饌cteurs en exploitation. Or, le Niger poss鐡e d段mportants gisements d置ranium, c弾st la principale richesse mini鑽e du pays. Mais ce secteur qui repr駸entait 60 % des recettes d弾xportation en 2010 est aujourd檀ui en difficult. Les mines seraient moins rentables depuis la chute des cours de l置ranium suite la catastrophe nucl饌ire de Fukushima et la Compagnie mini鑽e d但kouta (Cominak), qui fut jusqu亭 ce jour la deuxi鑪e plus grosse exploitation d置ranium du Niger, ferme.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires